test
Actualité des moteurs

Conférence Google: Nouveautés et actualités du SEO en 2018

Hier, Google nous proposait une nouvelle conférence pour nous parler des nouveautés et de l’actualité SEO en 2018. Voici le programme proposé par Vincent Courson :

  1. Le mobile en 2018
    • Mobile First indexing
    • Mise à Jour Speed Update
    • AMP
  2. Evolution de la Search Console
  3. Questions / réponses

Si vous étiez déjà à la conférence « le seo en 2018 » de novembre, vous avez pu remarquer qu’il n’y avait pas beaucoup de nouveautés, comme l’atteste le programme ci-dessus.

Le mobile en 2018

Vincent Courson confirme que les 3 solutions mobiles sont compatibles Google (responsive Design, Dynamic Serving et Site mobile dédié). Cependant, Google a reconfirmé la préférence du moteur de recherche pour la version Responsive Web Design.

Pourquoi ?

  • Il économise des ressources en crawl car ne visite qu’une version et non deux lorsque vous avez un site mobile dédié.
  • Il est plus facile de comparer si le contenu est identique entre les deux versions
  • Pour le SEO, avec le responsive les liens effectués s’appliquent aussi pour tous les supports car l’URL est commune.

L’AMP en quelques mots

Rien de bien nouveau, surtout des chiffres que vous pouvez lire dans les images ci-dessous.

Chiffres AMP GoogleGoogle tente toujours de convaincre les sites e-commerces, mais aucun case study en France ne permet de lancer cette technologie Google sur le devant de la scène. Selon dave Besbris – VP of Engineering – Aujourd’hui 60% des clics vers des pages AMP sont pour des sites non-news.

Mise à jour Google Speed Update

Annoncée en janvier 2018, cette mise à jour sera effective pour tout le monde en juillet 2018. Google nous informait hier qu’elle aurait le même impact que celle sur Desktop mise en place il y a quelques années. Selon Google toujours, cette mise à jour devrait impacter une quantité faible de requêtes.

Google Speed UpdateLes sites rapides ne subiront pas de boost mais les pages lentes se verront petit à petit déclasser. Donc même si Google ne souhaite pas utiliser la vitesse comme critère de positionnement, cela impactera indirectement les SERPs.

Quels outils pour monitorer la vitesse de son site ?

Google met à disposition plusieurs outils :

  • Chrome User Experience Report
  • Lighthouse
  • Page Speed Insight

Attention, il existe plusieurs façons de définir un « site rapide ». Ce n’est pas parce qu’un site aura un score de 100/100 sur Page Speed Insight par exemple qu’il sera forcément considéré comme « rapide ».

Il est important d’avoir les meilleurs scores sur l’ensemble des outils possibles. Des alternatives comme WebpageTest sont aussi à prendre en compte lors des optimisations. De plus, atteindre le score de 100 n’est pas toujours la bonne solution. En effet, il ne faut pas pour autant dégrader l’expérience utilisateur de son site par une suroptimisation de la performance web.

Côté Search Console

Rien de bien nouveau ! La search console est toujours en version bêta. Si tous les rapports ne seront pas migrés, l’information sera quant à elle toujours présente. Il faudra surement chercher un peu pour la retrouver. Pour la limitation de 1000 URLs, celle-ci ne changera pas. Google estime que cet échantillon est suffisant pour faire ces analyses et en tirer des conclusions.

Auteur Patrice Laroche

Plus d'articles par Patrice Laroche

Laisser une réponse