Référencement

SEO : Evolution du marché de la banque 2018 vs 2017

Par 2 juillet 2018 0 Commentaires

En août 2017, nous avons conduit une étude sémantique sur l’univers de la banque, en ciblant 1778 mots-clés génériques. Où en est le marché près d’un an après ? Quelles ont été les hausses et les pertes les plus importantes ?

Les leaders du marché de la banque ne cèdent pas leur place 

Assez logiquement, les banques restent les plus visibles sur le marché, bien que Cbanque.com, comparateur et média, conserve sa deuxième place. Les banques en ligne sont beaucoup plus timides.

Les 5 leaders sont toujours les mêmes, cependant on peut voir une baisse globale de la couverture pour tous les concurrents.

 

CONTACTEZ-NOUS POUR CONNAÎTRE VOTRE POSITION

La perte de couverture a été particulièrement forte pour le Crédit Agricole et la Société Générale avec 10% de taux de couverture en moins. Les trois concurrents en tête n’ont perdu que 3 à 5% de taux de couverture.

Concurrent Type de concurrent Taux de couverture des mots-clés en première page – Aout 2017 Taux de couverture des mots-clés en première page – Juillet 2018
www.labanquepostale.fr Banque 58,4 % 53,8 %
www.cbanque.com Comparateur 50,5 % 47,4 %
www.caisse-epargne.fr Banque 43 % 38,9 %
www.credit-agricole.fr Banque 42,9 % 30,1 %
particuliers.societegenerale.fr Banque 39,5 % 29,3 %

Peu d’évolutions au global. Le Crédit Mutuel à la hausse.

Le Crédit Mutuel est un bon exemple pour vous montrer comment un site n’augmentant pas sa couverture globale peut finalement gagner des positions par rapport à ses concurrents.

En effet, Le Crédit Mutuel est passé de la 9ème à la 6ème place, avec pourtant le même taux de couverture qu’il y a un an. Sa belle remontée tient de la baisse de BNP Paribas, du Service Public et de LCL, qui couvrent tous les trois moins bien les mots-clés de l’univers.




Cette baisse globale de l’ensemble des leaders illustre bien le système de vases communiquant des SERPs. Si vos concurrents, aussi petits soient-ils, travaillent leur SEO tandis que vous laissez le temps passer, ils finissent par grignoter des parts de marché.

Par exemple, jchange.fr a gagné 1% de taux de couverture sur le top 3. Le CIC a gagné presque 1% sur la première page. Ce sont des petites victoires, mais cumulées entre tous les concurrents de petite taille, ce sont les leaders qui sont perdants.

Evolution des banques en ligne

Les banques exclusivement en ligne sont des concurrents récents, mais qui n’ont pas tellement évolué cette dernière année.

Si parmi les banques ayant pignon sur rue, la grande gagnante est le Crédit Mutuel, avec son gain de 3 positions, chez les banques en ligne, c’est HelloBank qui présente une petite amélioration. En effet, le site hellobank.fr couvre 7,1 % de l’univers, contre 5,8% l’année dernière.

 

Malgré cette hausse, qui lui permet de conserver sa 14ème position, HelloBank reste loin derrière les leaders du domaine, comme toutes les autres banques en ligne. Elles poursuivent toutefois doucement leur avancée.

Une grande perdante : la Banque Postale

Il est intéressant de voir l’évolution de la Banque Postale, qui malgré son statut de leader, a beaucoup perdu ces derniers mois.

 

En effet, si le site a perdu 5 % de taux de couverture sur le top 3, on peut voir que la majeure partie de cette baisse découle de la perte de plus de 100 mots-clés couverts en 1ère position, et plus de 50 en 2ème position.

Couverture comparée de la Banque Postale par position dans les SERPs entre 2017 et 2018

 

Une très grosse perte quand on sait le volume de clics que cela représente. Pour rappel, théoriquement, la première position dans les SERPs attire 30% des clics (quand il n’y a pas d’annonce SEA), tandis que la 2ème position en attire moins de 10%.

La perte de positions s’est notamment faite sur les cartes visa et sur la cible des jeunes et étudiants. Par exemple, le site est passé de la 5ème à la 13ème position, sur le mot clé « carte visa », qui représente plus de 5000 recherches mensuelles.

Comment aller plus loin avec Clustaar ?

Une analyse fine du cas de la Banque postale permettrait d’identifier toutes les hausses et baisses ayant eu lieu durant ces derniers mois, pour le site mais également pour les concurrents, pour identifier lequel d’entre eux a pris le lead sur ces sujets, et comment.

Ainsi, les études Clustaar permettent de se donner toutes les armes SEO pour palier aux baisses et pour trouver des opportunités de croissance en fonction de son site mais également de la concurrence, sur son cœur de marché.

Pour connaître votre place dans votre univers concurrentiel et étudier toutes vos pistes d’amélioration sémantique, n’hésitez pas à contacter Clustaar !

ACCEDER AU FORMULAIRE DE CONTACT

Auteur Juliette Sicart

Consultante chez Clustaar depuis 2015, Juliette s'est spécialisée au fil des années dans les analyses sémantiques et projets de contenus.

Plus d'articles par Juliette Sicart

Laisser une réponse