Référencement

Le netlinking est mort, vive le linkbaiting !

Par 23 octobre 2012 6 Commentaires

Quelques pratiques de Netlinking de qualité

Faire du netlinking n’est jamais très simple quand il s’agit d’un site tout neuf ou d’un site dont la thématique n’est pas sexy. Si on enlève les techniques traditionnelles comme le CP ou les annuaires, on peut vite être à court d’idées. Et puis depuis Penguin, on ne peut pas dire que les sites de CP soient à la mode.

Le netlinking est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit d’un site commercial. En effet, les gens partagent de l’information neutre et non de l’information commerciale. On le voit dans les forums, blogs : dès que l’on cite un site web, c’est modéré.

Mettre un peu de marketing dans une campagne de netlinking

Tout comme en off line le but de ce genre d’opérations est de faire parler de son entreprise. Si on parle de vous sur internet, vous finirez pas obtenir des backlinks. Voici quelques idées de netlinking de qualité :

Un blog

[miniright]Au delà d’un référencement longue traîne, un blog permet de jouer sur des arguments marketing en rédigeant de façon subtile.[/miniright]

Une technique connue de tous et vieille comme le web. Elle a l’avantage d’être simple à mettre en œuvre. L’intérêt d’un blog réside dans la création de contenu permettant de se positionner sur un grand nombre de requêtes longue traine, chose impossible à faire avec votre site e-commerce ou site vitrine.

Mais le gros point fort d’un blog réside dans la création de contenu non commercial. En apportant des réponses, des conseils, les internautes n’hésiteront pas à partager vos articles. Le but du blog sera de communiquer au-delà de l’actualité de l’entreprise.

Prenons un exemple :

Vous êtes une épicerie fine. Pourquoi ne pas faire un blog avec des recettes de cuisine. Les gens partagent des recettes, pas les fiches produits de boites de conserve. Vous pourrez continuer l’expérience sur Facebook en essayant de développer une communauté autour de ce sujet. Votre blog ne doit pas s’arrêter à la simple écriture de contenu. A partir de celui-ci vous pouvez proposer des débats, des sondages, des jeux concours, des infographies….

Parlez des autres pour que l’on parle de vous

Que ce soit sur un blog ou ailleurs lorsque vous parlez des autres ils finissent par vous citer pour dire que l’on parle d’eux à cet endroit.

Exemple :

Vous êtes toujours une épicerie fine avec votre blog de recettes. Vous pouvez faire un article, un ebook avec les 10 conseils de blogueurs influents pour réussir ses recettes. Un ebook ça se partage bien. Vous pouvez même demander l’adresse mail pour le téléchargement de l’ebook vous permettant de récupérer des emails qualifiés.

Faire un portail thématique

Comme les internautes ne partagent pas l’info commerciale, il est possible de faire un site non commercial pour promouvoir le site principal.

Exemple :

Vous êtes un site de régime, pour pousser votre site commercial vous pouvez lancer un site portail sur la nutrition, une mini encyclopédie de la nutrition ou l’école du régime. Avec ce genre de contenu il est facile de contacter médecins, experts, coachs, sportifs, scientifiques pour faire des liens du partage écrire du contenu. Ce site sera complètement indépendant de votre site commercial sauf pour le linking. C’est un peu ce que l’on retrouve sur le site lanutrition.fr par exemple.

Ces pratiques me paraissent intéressantes car il est toujours possible de trouver une idée quelle que soit la thématique. Ce qui est plus difficile quand il s’agit de faire du netlinking classique.

Exemple :

Vous avez un site de travaux publics. A première vue, pas évident de faire du guest blogging, du commentaire de blog sur des sites de la même thématique. Vous pouvez lancer un site de déco où les gens viennent poster les photos de leur intérieur. On sait que les gens aiment partager, autant leur donner cette possibilité.

Un autre exemple :

Vous vendez des matelas. Vous pouvez faire un site sur le sommeil, l’école du sommeil. Ou, plus insolite, vous pouvez faire un site de partage avec un concours. Demandez aux gens de poster une photo ou une vidéo des endroits les plus insolites où ils ont dormi…

En échange d’un lien vous donnez un service

Si vous avez une expertise vous pouvez faire un ebook, que vous donnerez en échange d’un lien. Le but est de trouver un échange gagnant-gagnant pour recevoir des liens. Certains vous diront qu’il est plus judicieux de vendre l’ebook. Il faut regarder car le ROI d’une campagne de netlinking peut être beaucoup plus important que la vente de l’ebook.

Pour conclure

On entend très souvent que pour recevoir des liens il faut écrire un contenu de qualité qui donnera envie aux internautes de faire des liens vers ce contenu. Je ne pense pas que cela fonctionne pour toutes les thématiques.

D’une part le contenu ne doit pas s’arrêter au contenu éditorial comme des articles. D’autre part je ne pense pas que ce soit possible dans tous les secteurs. Dans les secteurs informatiques, web, SEO cela fonctionne bien car beaucoup ont un site et peuvent faire des backlinks mais quand vous écrivez des articles en tant que dentiste, il n’y aura pas grand monde pour vous faire des liens.

Ce type de stratégie ne demande pas forcément des efforts plus importants qu’une stratégie basée sur les annuaires, les communiqués de presse and co. La mise en place sera plus longue mais les retombées peuvent être plus importantes.

Pour aller plus loin

A l’époque j’avais écrit un article dans le même style en parlant de storytelling et de référencement.

Voici un autre article sur le linkbaiting intéressant de Simon Tripnaux.

Join the discussion 6 Commentaires

  • J’adhère totalement à cette forme de référencement qui est plus intéressante pour tout le monde. Le linkbaiting est vraiment une très bonne source de liens entrants, je commence à me rendre compte avec mon blog.

  • Merci pour ce billet. D’accord avec toi sur plein de points, c’est vrai qu’il faut écrire, et se donner la peine de développer des informations – ou autre, qui ont du sens pour l’internaute (comme les recettes 😉 au lieu des fiches produits !) Mais contrairement à toi, je pense que c’est déclinable dans toutes les thématiques et même pour le dentiste – santé, alimentation, prothèse, etc. il y a pas mal d’information à faire passer et d’éventuels partenaires (autres que les marques de dentifrice ;-)…
    Une chose est sûre, c’est que c’est quand même un gros boulot… et on n’a pas toujours le temps pour ça. Dommage…

    • je viens de relire mon article et je me suis mal exprimé. En fait, je pense que de faire que du contenu n’est pas forcément la meilleure façon pour faire parler d’une société. Il existe d’autres façon de faire parler d’une société : site communautaire, vidéos, réseaux sociaux. Ce qui est important c’est de réussir à partager de l’information non commerciale. Je pense que c’est déclinable pour toutes les thématiques si on arrive à sortir du format « blog officiel ».

  • Ton billet est très clair et très intéressant.

    J’adhère pleinement avec toi sur la stratégie de linkbaiting.

    A mon sens, il faut entremailler le netlinking et le linkbaiting. Le netlinking n’est pas très valorisant à faire mais utile et assez « simple » à mettre en place. Au contraire le linkbaiting est plus complexe à réaliser mais il apporte une valeur ajoutée bien plus grande à la fois pour l’internaute et le webmaster.

  • Bonjour,
    Très bonne idée que de donner un ebook contre un lien, c’est vrai que quand on parle ebook, on entend souvent par là vente, mais je trouve que cette technique est très pertinente.
    Il y a aussi une autre source de liens à gagner, en faisant du linkbaiting, mais « extrême », en se plaçant sur le buzz ou la polémique, pas facile à faire mais certains parviennent à bien s’en tirer.

  • Pour sur le linkbaiting c’est un bon moyen d’optimiser son référencement intelligemment. Néanmoins, ca demande beaucoup plus de travail qu’on ne l’imagine pour réussir à faire parler de son blog ou de ses services. J’en ai fait l’experience avec plusieurs de mes sites, les gens n’aiment pas forcément parler de vous tant que vous n’êtes pas largement au dessus de la moyenne

Laisse une réponse à [email protected] un ostéo Annuler la réponse