Référencement

Arrêtez de perdre votre temps avec des échanges de liens !

Par 5 juin 2012 26 Commentaires

Je suis étonné de recevoir toujours autant de demandes pour des échanges de liens. Cette pratique semble peu efficace et chronophage.

Une pratique très chronophage

Dès qu’il s’agit de netlinking, je prends en compte le rapport temps passé/efficacité SEO. Si on regarde depuis cet angle, l’échange de liens parait être une des techniques les moins intéressantes.

Dernièrement je discutais avec une stagiaire en SEO. Elle me racontait qu’en agence à plein temps, elle négociait en moyenne une trentaine de liens par mois. Autant dire que cela n’est pas grand chose.

C’est d’autant plus chronophage qu’il faudra rechercher des sites, envoyer des mails, négocier, répondre au mails etc…

Une fois les liens posés il faudra également vérifier que les sites n’enlèvent pas vos liens au bout d’un certains temps. Même s’il existe des outils pour checker ces liens, il faudra chercher régulièrement.

Une pratique limitée

L’échange de liens traditionnel devient rapidement limité en nombre. La plupart du temps il s’agit d’échanger un lien en footer, blogroll, ou sur une page partenaires. Quel que soit l’endroit choisi vous serez limité en nombre de liens.
Vous pouvez remplir votre footer mais il risque vite de se transformer en un marécage de liens. Idem pour une page partenaires.

Même si vous arrivez à échanger 40 liens ensuite il faudra trouver une autre solution.

Echange gagnant-gagnant

Lorsque vous souhaitez faire un échange de liens la personne en face regardera 9 fois sur 10 le PR de votre page d’accueil.

Avec un PR 0, 1 ou 2 vous serez souvent en position de faiblesse. Donc les échanges de liens quand on a un petit PR c’est pas ce qu’il y a de plus facile.
D’une manière générale vous serez limité car vous ne pourrez rarement faire un échange de liens avec un site à plus forte autorité que vous.

Alors que même avec un PR0 en cherchant un peu vous trouverez des backlinks avec des plus gros PR.

Se retrouver coincé entre du repassage et du parquet !

La plupart des sites que je vois pratiquer l’échange de liens ont des footer juste abominables. Dans ce cas votre lien se trouvera dans une liste de liens en tout genre.
Avec un peu de chance il se retrouvera coincé avec un site d’un vendeur de parquet ou un vendeur de coques d’iphone….

Même si tout le monde ne voit pas votre footer il n’est jamais sexy de se retrouver avec un footer « spécial SEO ».

Une efficacité contestée

Ce n’est plus à démontrer l’échange de lien A–>B n’est pas ce qu’il se fait de mieux en terme d’efficacité. Idem pour les échanges triangulaires que Google détecte également.

Se retrouver avec un backlink en footer parmi 50 autres n’est pas des plus efficace. C’est le même principe pour une page partenaire. Vous risquez d’avoir votre backlin posé sur une page qui est au fin fond du site et qui est déjà très bien remplie en liens sortants. Dans ce cas le petit backlink que vous récolterez n’aura que très peu de poids.

Pour conclure

Je ne dis pas qu’un échange de lien est complètement inutile. Si l’occasion se présente pourquoi pas, mais de là à baser ton son SEO sur cette technique c’est du suicide.
Quand l’échange est facile (avec des copains qui ont pleins de sites 🙂 ), cela est toujours bon à prendre car ça ne coute pas grand chose.

Puis il faut pas se leurrer 9 fois sur 10 quand je reçois des échanges de liens c’est jamais vraiment en ma faveur.

Je ferai un autre article pour expliquer les bonnes pratiques pour faire des échanges de liens.

Join the discussion 26 Commentaires

  • Complètement d’accord avec toi, je ne comprends même pas comment des boites peuvent mettre une personne sur cette stratégie. Sans compter la teneur des messages, à 99% stéréotypés au possible, qui chez moi vont direct à la poubelle !

  • Effectivement l’échange de lien est une tâche chronophage, et comme tu le dis, une fois la stagiaire partie, qui fait le suivi ? En plus depuis Google Panda et Penguin beaucoup de webmasters ont enlevé des liens sans préavis, certains ont même eu tellement peur qu’ils ont supprimé purement et simplement leurs pages « partenaires » ou « liens » (sans faire de redirections, on arrive sur une belle 404) !

  • Baptiste R dit :

    Perso je préfère des échanges d’articles. Le taux de clics est supérieur aux footer et meilleur pour le SEO.

  • Fanch dit :

    C’est super simpliste comme article, oui faire des échanges de liens pourris dans des footers bondés de liens à thématique différentes, ça ne sert pas à grande chose, c’est sûr, et on le sait depuis des années.
    Mais faire des échanges de liens intelligents en coeur de texte, ou de l’échange d’articles avec du contenu original contenant des liens optimisés, c’est très utile et ça aide énormément à monter sur les mots clés linkés.

    • Jérôme dit :

      Oui mon article est simpliste, tu vois quand j’essaie de faire des articles courts je me fais engueuler et quand je fais des articles longs plus personne ne les lit :-).

      Il est vrai qu’ici je ne parle que de l’échange de liens comme je le vois très souvent pratiqué en recevant des mails à longueur de journée. Ces mails sont toujours les mêmes, un discours plat et non personnalisé.
      C’est principalement cette pratique que je trouve inutile.
      Ensuite ce n’est pas pour autant qu’il n’existe pas d’autres cas où l’échange de liens n’est pas utile. Et même quand un échange de liens est fait de façon subtile, il peut avoir un poids important. Mais je pensais parler de tout ça dans un second article.

    • Alicia dit :

      Je crois que la SEO peut se résumer à une règle également valable pour les échanges de liens. Privilégier le réel contenu et les liens intelligents. Le référenceur doit aussi être rédacteur web aujourd’hui.

  • Moi ce qui me fait rire, ce sont les personnes qui te contactent en te faisant croire que l’echange sera benefique pour toi (alors qu’ils ont un site avec 1000 liens sortants en PR0, et toi un beau site bien construit en PR4). Ils y croient vraiment ^^

  • Fanch dit :

    Quelle honte, vous ne publiez même pas mon commentaire qui est certes un peu sec mais tellement vrai…

    Bravo la censure, si vous n’êtes pas capable de dialoguer avec des avis contraires , vous êtes foutu dans le monde du référencement.

    Acceptez la critique un peu, surtout quand elle est justifiée.
    Faut savoir se remettre en question dans ce métier hein …

    Lamentable.

    • Jérôme dit :

      Ne t’inquiète pas, nous ne sommes pas en Chine ici :-). Tu as le droit d’expression. Mais je travaille un peu la journée, donc les commentaires mettent quelques heures avant d’être approuvés.

  • Bonjour Jérôme,

    Je ne pratique pas les échanges de liens pour les raisons que tu as évoqué. Je préfère investir du temps dans le guest-blogging mais c’est juste un choix personnel.

    amicalement

  • Fanch dit :

    Toutes mes excuses, oubliez mon deuxième message 🙂

  • Les échanges de liens ca peut etre vraiment utile et d’apres mon test sur la puissance des liens, quand c’est bien fait ca a vraiment un bel impact.

    Maintenant comme tu le dis c’est tres chronophage et la technique de l’email a un webmaster peut se comparer a celle de la bouteille a la mer – moi meme je ne pratique pas l’echange de lien sur demande – je file des liens aux gens au feeling, ils ont pas besoins de demander en regle generale.

    Pour pouvoir faire de l’echange de liens comme tu dis il faut surtout que les 2 compagnies/sites/webmestres soient proches (partenaires, providers etc …) et dans ces cas on a meme tout un arsenal de petites techniques assez sympas (que je suppose tu va egrener dasn ton prochain article.)

    • Jérôme dit :

      Je te rejoins, je ne dis pas que l’échange de liens n’a aucun impact. Mon article n’est pas suffisamment clair je pense. Je parle principalement des échanges de liens A–>B de footer en footer ou de page partenaires vers page partenaires souvent crade et blindée d’OBL.
      Je pensais faire un second article sur comment faire des échanges de liens un peu sympa. C’est pour ça que je n’ai pas trop épilogué.

      Je pratique surtout l’échange de liens quand cela ne demande pas de temps. J’essaie aussi de faire ça de façon un peu plus naturelle. J’ai tendance plutôt à croire qu’en se construisant une notoriété et une image de marque, en sympathisant avec les gens, en gros en faisant de l’influence on peut obtenir des liens plus facilement qu’en envoyant des mails basiques à longueur de journée. Bien sur cela n’est pas possible tout le temps, tout dépend du milieu dans lequel nous travaillons.

      Ce sera le sujet de mon deuxième article.

  • Salut Jérôme,

    Merci pour ton article.
    Je ne partage pas du tout ta vision de la chose.
    30 liens de qualité glaner par la stagiaire peuvent faire la différence pour le positionnement de ton site. Seulement, je ne prendrais pas une stagiaire pour négocier ces liens, je le ferais moi même, en proposant soit une page qui n’est pas polluée, même avec un petit PR, soit en proposant un article.
    Si en plus, c’est une entreprise qui a travaillé son référencement de façon intelligente, il est probable qu’elle est plusieurs sites dans la même thématique offrant ainsi une possibilité de faire des choses encore plus poussée.
    Et depuis le manchot, je crois que plus que jamais, un lien contextuel est valorisant. Bien sur si c’est un lien pour un lien au milieu d’un footer tout pourri, autant remballer. Mais d’expérience, si tu prends en plus le temps de sensibiliser la personne au côté positif pour le ref, tu ne passes pas pour un idiot et ça peut même ouvrir dans certains cas de nouveaux contrats.

    • Jérôme dit :

      Je pense que j’ai répondu à ton message dans mes réponses précédentes.
      J’utilise également mon réseau de sites, et dans ce cas je ne dis pas qu’un échange de liens n’est pas intéressant. Mais on est plus dans l’échange A –> B bête et méchant.

      En fait ce qui me dérange le plus je pense n’est pas l’échange de liens en lui même, mais plutôt la façon de procéder.

  • Comme tu le décrit das ton article un échange de lien n’esr rien seul, il fait partie intégrante d’une stratégie seo.
    Attention aussi à la pose du lien généralement je ne fais pas de lien de footer à footer ou de page partenaire à page partenaire sauf si elle sont bien présenté : photo titre + petite description du site avec un lien dans la description sur un ancre optimisié (mais bon ce genre de page partenaire ne cours pas les rues).
    Si ton site est bien fais avec des articles de qualité et unique normalement, si on choisi les bons partenaires un PR 2 peut chopper du PR6 😉
    Ensuite je pose le lien avant de faire la demande ce qui me permet d’avoir plus de poids auprès de l’autre site.

    Après il faut bien choisir ces partenaires, tu dis que 9 fois sur 10 il regarde le PR, c’est vrai mais ça dépend aussi du secteur.
    Dans les marché de niche ou les marché assez technique comme la santé il regarde avant tout le contenu du site et surtout à qui il appartient.

    Il faut s’adapter et faire du cas par cas, pour le coup c’est long et fastidieux mais si c’est bien fait on peux faire monter le site assez rapidement et lui donner du PR par la même occasion.

  • banak3181 dit :

    salut;
    Pas faut en tout cas ce que vous dites.
    mois c’est certains footer qui rassemble des multiples liens externes ou des pages partenaires; defois je me demande, regarde-t-il vraiment à quoi sa ressemble???

    Bonne suite à vous!!!

  • Chloé@lien dit :

    Bonsoir,

    C’est marrant car je pense exactement la même chose sur les échanges de liens. Cela fait d’ailleurs un bout de temps que je les refuse systématiquement pour éviter de devoir vérifier constamment le lien posé. Et sincèremment, on ne peut pas faire confiance à certains webmasters qui mettent le lien en nofollow ou sur une page noindex ou isolée.

    Et c’est sûr que baser tout son netlinking sur l’échange de liens est extrêmement risqué. De toute façon, on en revient toujours à la même choses, il faut diversifier les sources de liens.

    Bonne soirée,

  • c’est une technique préhistorique qui est en plus mal perçue pare google maintenant
    J’ai carrément supprimé ma page partenaire, et la plupart des liens en footer

  • lisa dit :

    Hhhuummm…. cette stagiaire me rappel quelqu’un!…
    Effectivement les 30 liens par mois sont de qualité, aucune sidebar, aucun footer, que du contenu… Mais il est sur que cela représente un sacré budget et une perte de temps. D’autant plus que passer après le troisième stagiaire qui contacte la même personne, cela peut vivement énerver les interlocuteur et jouer sur la crédibilité de l’entreprise….

    • Jérôme dit :

      J’ai écrit cet article avant notre dernier skype :-), par contre l’exemple vient bien de notre conversation….Je ne dis pas que les échanges de liens ne peuvent pas apporter des liens de qualité…
      Mais je pense qu’il existe des techniques qui permettent d’aller plus vite et plus loin.
      D’ailleurs l’échanges de contenu est une bonne chose par rapport au simple échange de lien.

      Dans mon article je parle plus pour ces mails que je reçois à longueur de journée m’expliquant qu’avec un super PR2 je fais une affaire en or si je mets un lien dans mon footer….

  • Et donc quelle serait la nouvelle méthode miracle pour augmenter son référencement ? Beaucoup pensent qu’il faut toujours faire de l’échange de liens mais avec peu de sites et ceux-ci du même type. Après chacun y met sa petite sauce comme d’habitude.

  • Il me semble que des blogs sur une thématique similaire peuvent échanger ne serait ce que pour quelques visites… après c’est vrai que c’est d’une efficacité très limitée

  • C’est justement ce que je recherchais mais les recherches sont longues quand on débute surtout avec des sites qui ont du potentiel.

    Donc privilégier les articles invités aux échanges de liens aux moins c’est plus rapide à négocier?

Laisse une réponse à [email protected] freelance Annuler la réponse