Référencement

Quelques mythes SEO expliqués

Par 6 décembre 2012 8 Commentaires

Ce sont des mythes que j’ai réellement entendu plusieurs fois. Il s’agit d’un article en toute humilité pour expliquer aux plus novices, pourquoi ces mythes ne tiennent pas la route.

Remplir sa page de mots clés

[pullquote]« Pour un référencement il me suffit de rajouter un maximum de mots clés dans une page »[/pullquote]

Malheureusement cela serait trop beau pour être vrai. Si le seul critère de positionnement était les mots clés dans la page, le référencement ne demanderait pas beaucoup de temps et peu d’expertise.

A l’époque, les moteurs de recherche n’étaient pas aussi sophistiqués qu’aujourd’hui. Les mots clés dans la page avaient une grande importance pour le positionnement d’une page. Aujourd’hui cela ne suffit plus. Les sites sont devenus de plus en plus complexes. Il est bien sur important d’optimiser au niveau de la page mais on optimise également au niveau du site web dans sa globalité.

Les optimisation d’une page ne peuvent pas s’arrêter au simple ajout de mots clés. Au sein d’un site web il faut respecter certaines règles pour que les moteurs de recherche puissent accéder le plus facilement possible à toutes les pages de votre site. C’est tout un ensemble de paramètres qui qu’il faut prendre en compte. Ici nous parlons des optimisations On site, ensuite vient la partie netlinking.

D’une manière générale il ne faut pas oublier que l’on écrit avant tout pour les internautes et non pour les robots. A quoi bon de faire venir des gens sur votre site, si vous n’avez rien à raconter ?

Bourrer sa balise meta keywords

[pullquote]« Pouvez vous intégrer cette liste de mots clés dans la balise meta keywords (300 mots clés) »[/pullquote] Beaucoup l’ont déjà dit : la balise meta keywords ne sert plus à rien. La seule chose pour laquelle elle peut servir, c’est à donner des idées à vos concurrents. Il n’y a pas si longtemps un client m’a envoyé un document avec plus de 300 keywords à insérer.

Même si cela fonctionnait encore, il n’y aurait aucun intérêt à insérer autant de mots clés. Pour un site de chaussures haut de gamme si vous arriviez à vous positionner sur google sur les mots clés baskets, il n’y aurait aucun intérêt. Lorsque vous cherchez de belles chaussures vous ne voulez pas acheter des baskets.

Cliquer partout !

[pullquote]« Le référencement ce n’est rien d’autre que de payer des indiens pour cliquer toute la journée »[/pullquote]

J’ai entendu cette phrase d’un développeur web. Ce mythe doit venir du monde Adwords où le positionnement d’une annonce dépend du nombre de clics en fonction du nombre d’impressions. Il ne s’agit que d’un critère parmi tant d’autres.

Si cela fonctionnait, l’Asie se transformerait en un monde de cliqueurs fous pour faire monter des sites. Sans rentrer dans les détails, pour avoir des centaines de milliers de clics, il faudrait avoir un très grand nombre d’adresses IP.

Avoir du trafic pour mieux se positionner

[pullquote]« Il me suffit d’avoir 5000 visites ensuite mon référencement se fera tout seul car plus j’aurai de visiteurs plus mon site montera dans les moteurs »[/pullquote]

Malheureusement cela n’est pas vrai. Le nombre de visiteurs qui augmente peut vous permettre indirectement d’être mieux positionné dans les moteurs de recherche. En effet, si vous avez plus de visiteurs, plus de personnes sont susceptibles de parler de vous et donc de faire des liens vers votre site.

Sinon ce serait trop simple il suffirait d’acheter du trafic pour gagner des positions sur Google. Il suffit de regarder sur certaines requêtes, vous verrez des gros sites web derrière de plus petits sites.

Join the discussion 8 Commentaires

  • Bonjour,
    L’optimisation du référencement on-site ne se résume par à la densité des mots clés de ses contenus, ni dans la sur-optimisation des balises méta. Ce qui compte pour Google c’est de publier avec régularité des contenus pertinents et intéressants pour les visiteurs du site. C’est pourquoi il est important que chaque entreprise se charge elle-même de la gestion de son site.

  • J’adore le concept de cliquer partout ! C’est trop bon 🙂 et bien connu de tous. Mouhaha ! Merci les Indiens ! Dans le genre du mythe SEO, on a aussi la question entendue 1000 fois : « Faut il payer dans Adwords pour apparaître à gauche dans Google ? » 😉 Heureusement Mat Cutts a démenti. Et pire, imaginons si un jour, il s’avérait y avoir un lien entre les deux…, ce serait The End for Google !

  • Alors on m’aurait menti????? 😀
    Une bonne chose de mettre à mal certaines idées reçues, les débutants pourront ainsi éviter de tomber dans certains pièges.
    Et puis heureusement que le trafic n’est pas directement lié au positionnement, sinon ça serait très dur pour certains 😉

  • Sympa de mettre quelque idés reçues en évidence, et j’ai surtout bien aimé le « Le référencement ce n’est rien d’autre que de payer des indiens pour cliquer toute la journée » qui marche également avec des chinois ou des outil de clique automatique des pages web. J’ai d’ailleurs lu un billet sur des {prestataires | arnaqueurs} SEO qui facturaient la prestation (augmenter votre visibilité sur internet grace à notre générateur de clicks sur vos pages)

  • Moto dit :

    Tout ca m’a bien fait rire. Ca me rappelle mes débuts dans le référencement. Je passais mon temps à cliquer sur mon site dans les Serp de google pour le faire monter. Et cela à marcher 😉

  • étudiant SEO dit :

    Il est vrai qu’il n’est pas rare d’entendre ce genre de propositions de la part de commanditaires. Il n’y aura plus qu’à les rediriger vers cette page désormais.

  • Le coup des indiens qui cliquent de partout, c’est quand même le summum, un article qui servira j’en suis sur et qui en tout cas m’a redonné le sourire en cette fin de semaine bien trop longue 🙂

Laisse une réponse à Moto Annuler la réponse